martelage


martelage

martelage [ martəlaʒ ] n. m.
• 1530; de marteler
Action de marteler.
1Façonnage au marteau des métaux malléables. Martelage des lames de couteau.
2Techn. Opération par laquelle on marque au marteau les arbres à abattre ou à conserver ( balivage), dans une coupe.

martelage nom masculin (de marteler) Action de frapper de manière répétée une pièce métallique. (L'opération, effectuée à chaud ou à froid, vise à améliorer les propriétés mécaniques de la pièce et à lui donner une forme simple.) Opération qui consiste à désigner par l'empreinte d'un marteau forestier les arbres d'une coupe qu'il convient d'abattre ou de conserver.

martelage
n. m. Action de marteler (notam. pour préparer ou mettre en forme des métaux).
|| SYLVIC Marquage au marteau des arbres à abattre ou à conserver.

⇒MARTELAGE, subst. masc.
A. —Action de frapper au marteau.
1. [Correspond à marteler A 1] Écorce intérieure du cèdre affinée et assouplie par martelage (PAGE, Dern. peuples primit., 1941, p.111).
a) Action de frapper au marteau pour façonner; façonnage au marteau. Ce quelque chose que le hasard du martelage ajoute au métal (ZOLA, Bête hum., 1890, p.115).
b) Action d'effacer, de détruire à coups de marteau; résultat de cette action. Des cartouches gravées sur des martelages d'inscriptions plus anciennes (GAUTIER, Rom. momie, 1858, p.179).
2. SYLVIC. Opération consistant à marquer avec le marteau forestier les arbres à abattre ou à réserver dans une coupe. On doit préférer la marque à la peinture au martelage qui provoque au pied de l'arbre une blessure qui est souvent le point de départ d'une tare (COCHET, Bois, 1963, p.124).
Martelage en délivrance. Marquage des arbres à abattre. Dans les futaies, les martelages se font, le plus souvent, «en délivrance», et les arbres marqués du marteau seront abattus (J. THIOLLIER, Pour comprendre l'arbre et la forêt, Paris, Hachette, 1927, p.136). Martelage en réserve. Marquage des arbres à ne pas abattre.
B. P. anal.
1. Action de frapper comme avec un marteau, à coups répétés et souvent violents.
a) [L'agent est un être animé] Il s'élança sur le squelette et lui asséna sur le crâne (...) une grêle de coups (...) en redoublant la rapidité de son martelage sur la tête du squelette (SUE, Fleur de Marie, 1857, p.156). Les jours de pluie (...) on entendait de l'intérieur [de la maison] (...) un incessant petit martelage de tous les jeunes becs picorant, à coups pressés, l'humidité et la larme du mur (E. DE GONCOURT, Élisa, 1877, p.49).
b) [L'agent est une chose, souvent un projectile] Le travail étonnant de la brosse (...) avec son martelage, rend le grain de la peau et la solidité de la chair [dans le Portrait de femme, par Rembrandt] (GAUTIER, Guide Louvre, 1872, p.58). Quelle n'est pas ma surprise en trouvant l'intérieur du fort intact! Il fut construit avec de solides matériaux, pour avoir résisté à un tel martelage (BORDEAUX, Fort de Vaux, 1916, p.59).
2. [En parlant d'effets visuels] Il arrivait avec des fonds d'aquarelle, balafrés de martelages furieux de couleurs (HUYSMANS, Soeurs Vatard, 1879, p.160).
Prononc. et Orth.: []. Att. ds Ac. dep. 1740. Étymol. et Hist. 1. 1530 «action de frapper au marteau» (Contredictz de songecreux, f° 21 r° ds GDF.); 2. 1611 «action de marquer avec un marteau» (COTGR.). Dér. de marteler; suff. -age.

martelage [maʀtəlaʒ] n. m.
ÉTYM. 1530; de marteler, et -age.
Action de marteler.
1 (1530). Opération de métallurgie qui consiste à façonner au marteau, à chaud ou à froid, les métaux malléables. || Martelage des lames de couteaux ( Coutellerie).
2 (1669). Eaux et Forêts. Opération qui consiste, dans les forêts, à marquer au marteau les arbres d'une coupe qui doivent être conservés ( Balivage) ou abattus.
3 (1868, Littré). Vx. Mode de castration (des animaux) consistant à écraser les artères testiculaires.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Martelage — (franz., spr. mart lāsch, »Hämmern«), ein volkstümliches Heilverfahren, bei dem in drei aufeinander folgenden Neumondnächten der Kranke in einer Schmiede entkleidet auf den Amboß gelegt wird und der Schmied drei kräftige Schläge auf den Amboß… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • martelage — (mar te la j ) s. m. 1°   Action de frapper avec le marteau.    Empreinte qui résulte du martelage. 2°   Terme de l administration forestière. Marque que les agents des eaux et forêts font avec leur marteau aux arbres qu on veut réserver dans les …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • MARTELAGE — s. m. T. d Administration forestière. La marque que les agents des eaux et forêts font avec leur marteau aux arbres qu on veut réserver dans les triages mis en vente. Les officiers présents au martelage …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • MARTELAGE — n. m. T. d’Administration forestière Marque que les agents des eaux et forêts font avec leur marteau aux arbres qu’on veut réserver dans les triages mis en vente …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Martelage — Marteau (outil) Pour les articles homonymes, voir marteau. Schéma d un marteau : Angrois Œil Table Panne Manche Un martea …   Wikipédia en Français

  • martelage — nm. martlazho (Albanais). E. : Faux (outil) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • MARTELAGE (orfèvrerie) — MARTELAGE Grâce à la malléabilité des métaux précieux, conséquence de leur ductilité, la mise en forme des ouvrages d’orfèvrerie peut s’effectuer à froid, par simple martelage. Pour ce faire, les seuls outils nécessaires sont le marteau et sa… …   Encyclopédie Universelle

  • BRONZES ANTIQUES — Les archéologues et historiens de l’art antique ont montré, depuis les années cinquante, un intérêt nouveau pour les «petits bronzes», statuettes et objets décorés. Cela s’explique en partie par des découvertes spectaculaires: plusieurs milliers… …   Encyclopédie Universelle

  • Art Du Métal Islamique — Histoire de l art Série Arts de l Islam Périodes Art omeyyade Art abbasside Art fatimide Iran autonome …   Wikipédia en Français

  • Art du metal islamique — Art du métal islamique Histoire de l art Série Arts de l Islam Périodes Art omeyyade Art abbasside Art fatimide Iran autonome …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.